Mar 24

La route

Ce matin on a pris la route. C’était assez long. On a roulé 5 heures pour rejoindre Jaipur qui est à 260 km de Delhi. La route était assez bonne mais on ne pouvait rouler trop vite à cause de tous ce qu’on croise sur les route: des voitures et des camions de toutes tailles bien sur, mais aussi:

  • des rickshaw
  • des motos, la plus chargée qu’on ait vue ils étaient 5: un homme conduisait avec un jeune enfant assis sur le réservoir, derrière une femme avec un bébé dans les bras et même un enfant plus grand entre les 2…
  • des 4×4 avec au moins quinze personnes
  • des tracteurs, certains avec des carrioles pleines de monde
  • des cars, dont un avec des gens sur le toit
  • des charrettes tractées par des chevaux ou des mules
  • des charrettes tractées par des dromadaires
  • un troupeau de chèvres

et en arrivant près de Jaipur:

  • des charrettes à bras
  • une vache et son veau, marchant a contre sens sur les files de circulation
  • un gros éléphant avec 2 passagers sur son dos

Et tout cela sans compter les piétons, vélos et motos circulant à contre sens sur la bande d’arrêt d’urgence…

Mais pour finir on est arrivés à Jaipur et ca valait le coup. En plus on est dans un hôtel agréable parcequ’on entend les petits oiseaux dehors mais pas la rue. C’est un ancien palace avec un grand parc, il faut passer par un porche immense pour rentrer dans le parc. Juste à l’extérieur de notre chambre il y a un patio et des chaises en rotin sur la pelouse.

La route: file de camions La route: camion bien chargé… La route: camion décoré La route: combien peut-on emmener de personnes dans une jeep?

La route: et en tracteur? La route: un dromadaire sur l’autoroute… La route: sans commentaire… La route: un casque? pour quoi faire? ça protège pas de la poussière

English translation

On the road

This morning we set off on the road. It was quite long. We drove for 5 hours to get to Jaipur, 260 km from Delhi. The road was quite good but we couldn’t drive too fast because of everything we came across on the road – cars and trucks of all sizes of course, but also:

  • rickshaws
  • motorbikes – the most loaded down one we saw had 5 people on it: a man riding with a young child sitting on the petrol tank, behind them a woman with a baby in her arms and even an older child perched in between them…
  • 4x4s carrying at least 15 people
  • tractors, some of them towing carts full of people
  • cars, one of which had people on the roof
  • horse or mule-drawn carts
  • carts pulled by camels
  • a herd of goats

and nearing Jaipur:

  • handcarts
  • a cow and its calf, walking the wrong way against the lines of traffic
  • a big elephant with 2 passengers on its back

And all of that without mentioning the pedestrians, bicycles and motorbikes going the wrong way in the emergency lane…

But we did finally arrive in Jaipur and it was all worth it. We’re even in a really nice hotel because you can hear the small birds outside, but not the street. It’s an old palace with a big park. You have to go through a huge entrance way to get into the park. Just outside our bedroom there is a patio and cane chairs on the grass.

(3 commentaires)

    • olivier magniez on 24 mars 2008 at 20 h 00 min
    • Répondre

    Bonjour à vous,
    je retrouve le gabriel que j’ai pu découvrir au canada. Il semble tranquille en INDE. Le bllog est super, on suit son chemein
    bon courage
    Olivier
    éducateur sportif IJA

    • Priska on 25 mars 2008 at 16 h 48 min
    • Répondre

    Dear Gabriel,

    I was just wondering why your father is only in Skype so early in the morning while the holidays. Now a colleague told me why. It’s marvellous your experience in India. I wish you a great time.

    Best regards,
    Priska

    • Annick on 27 mars 2008 at 19 h 42 min
    • Répondre

    Ce blog m’évade comme si j’étais un moment avec vous. Mais seulement un moment, malheureusement. Vous vivez une formidable expérience.
    A dos d’éléphant ! Quelle chance as-tu Gabriel ! Tu vas finir par me donner envi
    de voyager.
    Bises à tous 2
    Annick (je vais essayer de ne pas me tromper dans l’addition Anti-Spam…)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.