Juil 29

Carnet d’un voyage au Togo

Bonjour tout le monde,
Me voici au Togo. Je suis installé avec papa dans une maison que des collègues de Lucie nous ont prêté. Lucie c’est ma cousine issue de germains, qui est prof de français au lycée français de Lomé, et qui va se marier samedi avec Edem.
J’ai trouvé le voyage en avion trop long, et surtout l’arrivée. J’ai attendu qu’on descende de l’avion, après j’ai attendu qu’on me prenne ma température sur le front, puis pour les formalités. Après j’ai attendu les baggages impatiemment, c’était très long. Et enfin on a retrouvé Lucie qui nous a emmené d’abord installer les parents d’Agathe qui étaient arrivés en même temps que nous, puis elle nous a conduit dans notre maison.
La maison est très belle. Elle est très grande. On a chacun une chambre. Il y a une salle de bains avec une grande douche et une immense terasse où nous avons pris le petit déjeuner ce matin.
Le matin même nous sommes allés à Togocell pour une carte SIM pour papa, ça sert à avoir Internet. Et après nous sommes arrivés sur la plage de Lomé où j’ai pris des brochettes de boeuf avec des frites mais pas de dessert. Après on va aller se baigner mais d’abord on va s’allonger sur une chaise longue sur la plage.

image

Photo du restaurant de plage "New Robinson"

Jan 30

Voyage à la Bresse

le samedi 17 janvier 2015 je suis parti a La Bresse dans les vosges. Il y avait Vévé Corentin Aurélie Noël Phillipe Sandra et Claire. Je me suis sentit comme chez ma maman parce que je pouvais me lever quand je voulais. Je pouvait faire la grasse matinée Mardi il y avait un temp splendide donc nous avons fait une ballade en raquette sous la neige. La promenade était longue c’était très fatiguant mais j’ai quand-même bien aimé. ca m’a permis de sortir un peeu de mon foyer et de découvrir autre chose.
le mercredi nous somme allés a la confiserie bressaude.Un confiseur nous a expliqué comment on fait les bonbons. Ca sentait la réglisse des vosges. le lendemain nous avons fait de la luge sur railles j’avais l’impression d’être dans un tgv malheuresement je n’ai pu le faire qu’une fois. Le soir je suis allé au restaurant de Gerardmer.
j’ai bien aprécié le séjour et si on m’en proposerait un autre je dirai oui.DSCF1727

DSCF1754DSCF1757DSCF1760DSCF1780P1050083P1050089DSCF1725

 

 

 

Déc 18

Clarika

Aujourd’hui je vais vous parler de Clarika qui est ma chanteuse préférée. J’ai découvert cette chanteuse grâce à ma maman.Il y a 10 ans ma maman m’a acheté le cd de Bécassine chanté par Clarika. Mamie coucou m’a acheté joker et la tournure des choses de Clarika pour mes 23 ans. Mon papa les a étiqueté en braille pour que je les retrouves facilement.

Je vais vous parler du cd Joker. Ma chanson préférée c’est la chanson numéro 2 qui porte le même nom que l’album.Dans cette chanson Clarika se pose des questions pour savoir qui va l’aimer et qui elle va aimer. Dans cette chanson j’aime ses paroles car elle parle toute seule.

la chanson que j’aime le moins c’est ne me demande pas.Elle demande a son compagnon de ne pas lui demander sa main mais elle ferait n’importe quoi pour lui.

Nov 06

le muséum d’histoires naturelles

Mardi 29 octobre 2014 Mamie coucou et moi nous sommes allés au muséum d’histoires naturelles d’Orléans.Nous sommes allés voir une exposition sur les baleines et autres mammifères marins.Je n’ai pas pu toucher les animaux car ils étaient enfermés dans des vitrines.Moi je trouvait que ce n’était pas bien car je voulais caresser les animaux.J’ai écouté un documentairre sur les oiseaux marins.Il yavait des cormorans des goélans des mouettes et des hirondelles de mer.J’ai trouvé ca vraiement très chouette.J’ai entendu un cd avec les baleines qui chantaient. Cétait très sympa j’aimerai qu’on le refasse un jour.

Juin 12

Alain Bashung

Aujourd’hui je vais vous parler de mon cd d’Alain Bashung que j’ai gagné au loto.C’est un cofret de 3 cd qui s’appelle mes 50 plus belles chansons.Je l’aime vraiment beaucoup parce que son timbre de voix est exceptionnel.Il a une voix grave et un tantinet rauque. les paroles sont si incroyables que Serge Gainsbourg.

Juil 22

La rando est terminée

Je suis rentré samedi aux Boëtes. La rando s’est bien passée, on a fait presque 300 km en 4 jours, de Nantes à Lorient. Beaucoup de restos, de pauses soda, des piques-niques, c’était extra. Vive la Bretagne.
Je vous remercie pour tous vos commentaires.
A bientôt pour une nouvelle aventure.

Juil 19

Retour à Nantes en train

image

Juil 18

4ème et dernière étape : Pontivy – Lorient

Ce matin après le petit déjeuner, et des courses pour le pique-nique, on s’est rendu compte que le pneu arrière était crevé. Papa a réparé le pneu (Note du papa : finalement je regrette de pas avoir pris la clé à molette dont parlait mon frère… on a eu du mal à trouver de quoi démonter la roue. L’hotelière a fini par me trouver une grosse clef anglaise, pas bien adaptée, mais ça l’a fait). C’était un bout de bois de 1 cm de lang qui était rentré dans le pneu et avait crevé la chambre à air.
Après on a enfin pu partir.
1 heure plus tard nous avons décidé de nous arrêter, nous avons fait une halte. On a longé le Blavet, une rivière canalisée. Il y a 28 écluses jusqu’à Hennebont.
A midi nous avons piqueniqué à còté d’une écluse. Une péniche est passée. Elle est rentrée dans l’écluse. Le bateau était si grand c’était une fourmilière! De chaque còté du bateau il y avait à peine 10 cm. Et derrière ils étaient oblig »s de touréer complètement songouvernail pour pouvoir fermer la porte de l’écluse.
Nous sommes repartis un peu plus tard. Après Hennebont il n’y a plus d chemin de halage, on était sur la route, avec des montées et des descentes.
Nous avons trouvé un hòtel vraiment sympa, Escale Océania, à Lorient.

Aujourd’hui on a fait 72 km. Et au total dans le voyage 298 km en 4 étapes.
Demain on prend le train à 7h pour Nantes où on retrouvera la voiture.

image

image

image

image

image

image

image

Juil 17

3ème étape : Malestroit – Pontivy

Ce matin après le petit déjeuner nous nous sommes décidé à repartie à vélo jusqu’à Pontivy. Après avoir acheté quelques provisions chez le boucher, du pain chez la boulangère et des bricoles à carrefour, nous sommes repartis le cœur en joie.
Il a fallu faire quelques pauses. Le temps de nous désalterer et de nous reposer dans l’herbe, devant une écluse à Josselin. Josselin est une très belle petite ville avec un féodal. Nous sommes repartis avec le tandem direction Rohan.
Une fois arrivés la-bas, après 50km, nous avons picniqué. Une salade bretonne, avec des patates et des lardons, de l’andouille de guéméné, du jambon cru. Ensuite j’ai bu un yop à la fraise et mangé une banane. L’andouille était royale. On resté dans l’herbe, allongés, en attendant qu’il fasse moins chaud. Puis nous sommes partis boire un café et un soda dans un troquet à Rohan. C’était magnifique mais un peu mort.
Après on a repris le tandem au bord du canal, sous les arbres.
Nous avons passé devant une échelle d’écluses : c’est quand une série d’écluses se touchent l’une à côté de l’autre, 18 en 2 ou 3 km. Ca montait un peu dur. On a refait une pause et j’ai voulu faire pipi contre un arbre.
Une heure plus tard nous sommes arrivés à l’hôtel des berges du Blavet à Pontivy. La dernière heure c’était en descente, on a descendu 2 échelles d’écluses. On allait très vite, jusqu’à 35 km/h.
On a fait 75 km au total dans la journée.
Après la douche, elle était très bonne et surtout cela était mérité. Nous avons fait une petite ballade dans la ville. Il y a un château, et un restaurant réunionais où va aller bientôt.
On s’est assis en terrasse et papa m’a lu tous les commentaires. Je les ai trouvé très agréables et cela me fait plaisir. Merci à vous.

image

Josselin

image

Les 2 dernières écluses de l’échelle

image

Le château de Pontivy

Juil 16

2ème étape : Blain – Malestroit

Ce matin, après un petit déjeuner copieux, nous sommes repartis en tandem direction Malestroit.
C’était très agréable. Il y avait des arbres, des écluses, et de l’eau qui coulait en cascade. Jusqu’à midi il faisait frais.
Nous avons trouvé un restaurant à Redon, un routier, avec un menu sympatoche. On avait déjà fait 46 km.
Après le repas on a fait un tour dans Redon. C’est une très belle petite ville. Il y avait un clocher énorme sans église, enfin avec une église un peu plus loin. On est passés par la rue d’Enfer, où il faisait frais!
Nous sommes repartis en tandem. Une heure plus tard nous avons découvert une buvette très agréable au bord du canal. On s’est dopés avec des sodas. C’était merveilleux. On a laissé passé la chaleur la plus forte, assis à l’ombre.
Nous sommes repartis après. Il a fallu s’arreter encore une autre fois, près d’une écluse, pour se reposer assis dans l’herbe. Un bateau est passé.

Enfin nous sommes arrivés à l’hôtel du Cap Horn. Depuis le matin nous avons fait 85km. Après une bonne douche, nous nous sommes mis en quête d’un restaurant. J’ai mangé un buffet d’entrées, un faux-filet, des frites et de la salade. Et un gâteau basque aux amandes. Puis nous sommes allés faire un tour dans la ville. C’était vraiment chouette. Sous un pont il y avait un écho. Papa trouve que cette ville est très jolie. Il m’a décrit des maisons en pierre et avec des colombages comme chez Damien.

Autour de Redon le canal longe la vilaine (Oh qu’elle est vilaine!). Un peu plus loin, le canal est en fait une rivière canalisée : l’Oust. Ensuite plus haut, il y a une partie qui a été creusée, et le canal redevient une rivère canalisée : le Blavet en redescendant vers Pontivy, où nous irons demain.

image

Redon

image

La buvette à Bains-sur-Oust (comme dirait M. Wonka)

image

La pause devant l’écluse

image

La maison de Malestroit que Papa a préféré

Articles plus anciens «

« Articles plus récents