Août 12

Le séjour tire à sa fin

Lundi matin nous avons pris un petit déjeuner copieux. Après que papa m’ai eu rasé et que je me sois douché, j’ai eu droit à mon enregistreur. Ensuite l’après-midi j’ai fait une petite sieste et le soir même nous sommes allés dîner chez les parents d’Agathe. J’ai eu droit à une salade de tomates au poivrons verts et à une tarte au fruits de la passion. La tarte ne tenait pas bien je m’en suis mis partout sur mon beau t-shirt. Le père d’Agathe à eu la gentillesse de me prêter une belle chemise. Sinon la tarte était excellente, c’est papa qui l’avait faite selon la recette d’Irène. La tarte ne tenait pas bien parce que le four de la maison ou on habitait était vieux et on pouvait pas bien le régler. On est rentrés à pieds dans les rues de Nyekonapkoé, notre quartier. J’ai passé une très mauvaise nuit parce que j’ai entendu la prière du muezzin qui m’a réveillé en sursaut.
Le dernier jour, nous sommes allés au marché artisanal. J’ai pris une robe pour Suzanne. On a beaucoup marchandé. En fin d’après-midi, nos amis togolais nous on dit au revoir, ils sont passés à la maison. Il y avait Noël, Enam, Lucie, Edem, Irène. Le soir nous avons repris l’avion direction Paris.

Recette de la tarte au fruits de la passion (d’Irène)

Ingrédients (pour une grande tarte – genre 30cm de diam)

  • 8 fruits de la passion (de quoi faire 125ml de jus)
  • quelques feuilles de citronnelle
  • 5 oeufs
  • 250ml creme
  • 165g sucre

Recette

  • Extraire le jus des mangues. Pour cela on découpe le haut du fruit et on vide la pulpe dans un saladier. Ensuite on malaxe à pleine mains avec les feuilles de citronnelle. Cela décolle la pulpe des pépins. Il reste à passer au chinois, en malaxant encore à la main (ça aprait incroyable mais ça marche)
  • Battre les oeufs pour les faire bien mousser et prendre du volume
  • Ajouter la crème, le jus, le sucre (j’ai mis un peu moins, 150g ça suffit, ça dépend un peu des fruits).
  • Laisser reposer 5 min, puis verser sur un fond de pâte.
  • Faire cuire 30 min à four doux

Note : Irène fait une pâte brisée. J’avais fait plutôt une pâte sablée, ça m’a semblé pas mal du tout. On peut recouvrir d’une meringue comme pour la tarte au citron. Dans ce cas prendre le jus d’un ou 2 fruits de plus pour la parfumer. Il doit être possible de faire prendre la crème au bain marie (comme pour la tarte au citron) avant de la verser dans le fond de pâte précuite, pour éviter qu’elle tourne. à la cuisson, et dans ce cas cuire au four un peu pour faire gonfler l’appareil (je teste et je vous dis).

(3 commentaires)

    • boucherie on 12 août 2015 at 11 h 27 min
    • Répondre

    un grand merci à toi Gab pour tes récits tellement bien décrits qui m’ont permis de voyager aussi
    tes siestes réparatrices m’ont fait rire ,tes recettes confirment que je ne saurai jamais cuisiner ,
    tes descriptions d’apéro et de soiréee sont de pures merveilles ,la maison des esclaves m’a emue ,
    si jamais tu as envie de te lancer dans l’écriture d’un petit livre ,vas y fonce l’explorateur !!!
    je ne sais pas si dans ton studio tu es équipé pour qu’on puisse continuer à s’écrire ?
    ce qui n’empechera pas nos rendez vous téléphoniques ne t’inquiète pas

    je t’embrasse de tout mon coeur
    ta Tatali à toi

    1. bravo magali ! tu as réussi à être prems !!
      bisou 🙂
      dom

      • Fabienne on 12 août 2015 at 18 h 04 min
      • Répondre

      Félicitations tatali tu es une experte maintenant ! Gabriel a une adresse mail je te l’enverrai, il aime relever ses mails mais y répondre c’est très aléatoire …C’est notre extra terrestre !
      Bisous
      Fab

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.