Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/chezdom/www/wp-content/plugins/wordpress-meta-keywords/wordpress-meta-keywords.php on line 50

Photos

Ce matin nous sommes retournés à Boghol. On a acheté du savon pour tata Maga, des ampoules, des yaourts, des friands et un sprite. Papa a pris quelques photos dans la rue.

English translation: This morning we went back to Boghol. We bought some soap for Aunty Maga, some lightbulbs, some yoghurt, some sweets and a Sprite. Dad took some photos in the street.

Gabriel et Magali

Sur la première photo moi et tata Magali nous posons devant la maison au moment de partir.

E. T.: In the first photo Aunty Magali and I are posing in front of the house, just as we are about to leave.

4 rickshaw attendent les clients

Sur la seconde nous avons 4 Rickshaws bien alignés qui attendent des clients. Il y a les chauffeurs qui discutent devant. Je trouve ça confortable mais ça secoue drôlement. Les Rickshaw sont tous peints de la même couleur: verts et la capote est jaune.

E. T.: In the second one you can see 4 rickshaws all lined up waiting for clients. The drivers are standing in front of them, chatting. I find them quite comfortable, but they shake you up a lot. All the rickshaws are painted the same colour green, with yellow tops.

Vendeur de bananes et raisins

Sur celle-ci il y a un vendeur de fruits qui a une charrette à bras. Là il vend des bananes et des raisins. Les raisins ici sont très bons, tellement sucrés que quand on mange un grain de raisin on dirait que c’est un bonbon.

E. T.: In this one there’s a fruit seller with his handcart. Here he’s selling bananas and grapes. Grapes here are really very good, so sweet that when you eat a grape seed you’d think it was really a sweet.

2 cycle-rickshaws

Sur celle-ci il ya 2 cycle-rickshaws. C’est un peu comme un rickshaw mais il n’y a pas de moteur, ni de capote sur le toit, juste une petite bâche pour se protéger du soleil et on ne peut être que 2. On en a pris un pour aller au tombeau d’Humayun. C’est très inconfortable et ca secoue beaucoup. Le chauffeur doit pédaler très fort et c’est très dur pour lui. En plus on met un temps fou.

E. T.: In this one there are 2 cycle rickshaws. They’re a bit like rickshaws but there’s no motor, or hood on the roof, just a little tarpaulin to keep the sun off, and they only take two. We took one to go to Humayan’s tomb. It’s really uncomfortable and shakes you up a lot. The drivers have to pedal really hard and it’s not easy for them. It takes forever as well.

Tailleur dans la rue

Cette photo montre un tailleur qui travaille au bord de la rue. Il a installé sa machine sur le trottoir et a tendu une bâche au dessus pour se protéger du soleil.

E. T.: This photo shows a tailor working by the side of the street. He’s set up his machine on the pavement and strung up a tarpaulin overhead to keep the sun off.

Un boutique a Boghol

Un vendeur assis dans sa boutique derrière son comptoir. Derrière lui on voit les casiers ou sont rangées toutes les marchandises.

E. T.: A street seller sitting in his shop, behind the counter. Behind him you can see the shelving compartments where all his merchandise is stocked.

Cuisine dans la rue sur un bidon Marmite sur le trottoir

Ces photos sont hallucinantes! Sur la première des hommes sont en train de faire la cuisine sur le trottoir. Ils on installe une table pour pétrir de la pate et font cuire. On ne sait trop ce qu’ils font. Et ils font cuire ca dans un vieux bidon ou ils font du feu. Sur l’autre l’homme a pose sa marmite sur un bec de gaz sur le trottoir.

E. T.: These photos are amazing! The first one shows some men cooking in the street. They’ve set up a table to knead some kind of dough they’re going to cook. We’re not quite sure what they’re making. And they’re cooking it all in an old tin drum where they’ve made a fire. In the other one a man has put a big pot on a gas stove on the pavement.

Gabriel dans une boutique

Ici je pose dans une boutique devant une table avec plein de gâteaux. On a acheté des friands la.

E. T.: Here I’m standing in a shop in front of a whole table full of cakes. We bought some sweets there.

La boutique des produits laitiers

C’est une boutique qui vend des yaourts et du lait, mais ce jour la il n’avait plus de yaourts…

E. T.: This one’s of a shop selling yoghurt and milk, but that day they’d sold out of yoghurt.

La rue…

La c’est une rue de Boghol. Il y a des piétons, des vélos, des cycles-rickshaw, des rickshaw, des voitures et tout le monde va dans tous les sens. C’est difficile de se faufiler dans le trafic parfois…

E. T.: This one’s a street in Boghol. There are pedestrians, bikes, cycle rickshaws or pedicabs, rickshaws and cars and everyone is rushing around everywhere. Sometimes it’s hard to slip in between the traffic…

Quel cochon…

Pour finir voici un cochon qui cherche dans les détritus, au bord du ruisseau… si on peut appeler ca un ruisseau

E. T.: To finish up, here’s a pig rooting through the refuse, at the side of a stream… if you can call it a stream.

Départ pour le Rajasthan

Ce matin on va prendre une voiture aller à Jaipur et dans le Rajasthan. On revient Jeudi. On essaiera de trouver un café internet pour écrire des billets.

English translation

Leaving for Rajasthan

This morning we are taking a car to Jaipur and Rajasthan. We’ll be back on Thursday. We’ll try to find an internet cafe to post in between.

Connaught place

Hier après midi, Nitika, Magali, papa et moi, on a pris un tacot et on a été à Connaught Place. C’est le centre ville de Delhi. Tonton Christophe nous a rejoint dans Central Park après son travail. Il n’y avait pas beaucoup de monde dans les rues, tout était fermé. C’est normal c’était la fête de Holi. Beaucoup de gens venaient s’assoir dans le parc sur l’herbe. On s’est assis là sur des gradins comme eux et entre temps on s’est un peu promenés.

Central Park 1Central Park 2Central Park 3

Nitika s’est mise à grimper sur les gradins en rampant et après elle était noire de poussière. Des dizaines de spectateurs indiens se sont mis à la regarder. Les indiens adorent les bébés et partout où on passe tous les gens la regardent et lui font des sourires, certains s’approchent pour venir la toucher.

Nitika rampe sur les grandins à Central Park (1) Nitika rampe sur les grandins à Central Park (2) Nitika rampe sur les grandins à Central Park (3)

Après notre ballade au parc on est rentrés dans un restaurant. Moi j’ai pris une glace à la vanille, un brownie au chocolat et un sprite. Et à un moment donné Nitika à renversé un grand verre de bière sur les genoux de papa. Son pantalon était trempé :-). Comme il faisait chaud il a vite séché mais il sentait toujours la bière.

Après on est rentrés en Rickshaw avec Magali et Nitika c’était super. Papa faisait de la moto avec son frère. Christophe une moto indienne qui s’appelle une Enfield 500cc, ça ressemble à une Norton et elle va au maximum à 90 km/h.

English translation

Connaught place

Yesterday afternoon, Nitika, Magali, Dad and me hired a cab and went to Connaught Place. It’s in the city centre of Delhi. Uncle Christophe joined us in Central Park after getting off work. The streets weren’t very busy and all the shops were closed. That was because it was the ‘Holi’ festival here. A lot of people came to sit on the grass in the park. We sat there just like them, on the steps, in between going for a walk.

Nitika started crawling up these huge steps and got covered in filthy black dust. Dozens of Indian people started watching her. Indian people love babies and everywhere we go people look and smile at her. Some of them even come up to touch her.

After our walk we went to a restaurant. I had a vanilla ice cream, a chocolate brownie and a Sprite. At some point Nitika spilled a big glass of Dad’s beer onto his lap. His trousers were completely soaked [nose smile] Since it was hot they dried out quickly but they still smelt of beer for ages.

After that we came back home in a rickshaw with Magali and Nitika. It was great. Dad went riding on a motorbike with his brother. Christophe’s got an Indian bike called an Enfield 500cc. It looks like a Norton and goes up to 90 km/h (55 mph maximum).

La maison, les robinets et les moustiques

La maison de Christophe et magaliLa maison est super grande. Toutes les pièces sont très grandes. Il y a 3 chambres et chaque chambre a sa salle de bains. Il y a la chambre de Nitika, la chambre de tonton Christophe et Magali, et une chambre d’amis où moi et mon père nous dormons. Quand on rentre il y a le lobby, c’est comme une entrée mais très grande, et une immense salle à manger, avec un balcon. De notre chambre d’amis une porte ouvre directement sur le balcon. A l’autre étage il y a en plus deux pièces et une très grande terrasse (c’est tout le toit de la maison). A cause de la chaleur dans toutes les pièces il y a un ventilateur au plafond. Et dans la grande salle il y en a même 2. On entend tous les bruits de la rue depuis la maison, c’est son seul défaut. Cette nuit on a fermé les fenêtres et on a mis le ventilateur ou alors on met des boules quiès, comme ça on entend moins la rue et on peut mieux dormir.

On ne peut pas boire l’eau du robinet, parce que si on la boit on peut tomber malade et avoir la diarrhée. Quand je prend une douche à chaque fois que de l’eau rentre dans ma bouche je la recrache. On ne peut que boire de l’eau minérale en bouteille. Et il a l’eau filtrée pour la cuisine et pour se laver les dents. Ma tata Magali a bu de l’eau filtrée et du coup elle a fait une déshydratation parce que le filtre enlève tout, pas seulement les amibes mais aussi les sels minéraux, et du coup on ne garde pas l’eau. C’est pour ça qu’on doit boire de l’eau minérale.

On est obligés de passer tous nos vêtements dans du répulsif spécial vêtements pour éloigner les moustiques. Le soir on se met de l’anti-moustique sur les poignets, les jambes, les chevilles et les pieds si on est en sandales. On s’en met aussi sur la nuque. Le soir à la tombée de la nuit il y a beaucoup de moustiques.

English translation

The house, the taps and the mosquitoes

The house is really big. Every single room is really big. There are 3 bedrooms, each with its own bathroom. There’s Nitika’s room, Christophe and Magali’s room and a guest room where my father and I are sleeping. When you come into the house, there is a lobby. It’s like a very large entrance hall. There is a huge dining room too, with a balcony. A door from our bedroom opens directly onto the balcony as well. Upstairs, there are 2 more rooms and another very big terrace (it’s the whole roof of the house). Because of the heat, there is a ceiling fan in every room. The only problem with the house is that you can hear all the noise coming in from off the street. Last night we closed the windows and put the fan on. You can also use earplugs. That way you don’t hear the street noise so much and and can sleep better.

You can’t drink water from the tap, because if you do you can get sick and get diarrhoea. Every time water gets in my mouth when I take a shower I spit it straight out. You can only drink bottled mineral water. There is also filtered water for cooking and brushing teeth. My aunty Magali tried drinking filtered water and she ended up getting dehydrated because the filter removes everything from the water, not just the amoebas, but the minerals as well, so you can’t keep in the good things from the water. This is why we have to drink mineral water.

All our clothes have to be doused in a special insect repellent to keep the mosquitoes away. In the evening we put anti-mosquito spray on our wrists, our legs, our ankles and our feet if we are wearing sandals. We put some on our necks as well. At sunset there are loads of mosquitoes.

Lodhi Garden

On a visité un parc cet après midi du nom de Lodhi Garden. Il y avait des tombeaux immenses. On a vu des perroquets verts comme le printemps et on les a entendus. Et nous avons entendu également un écureuil qui faisait un bruit marrant. C’était très calme: aucun bruit de circulation, pas de klaxon, seulement les bruits des oiseaux. Beaucoup de Delhiwallah se promenaient dans ce parc (les delhiwallah sont les habitants de Delhi). J’ai aussi beaucoup aimé quand ça résonnait à l’intérieur des bâtiments.

A un moment nous nous sommes arrêtés pour nous reposer sur la pelouse. J’ai fait marcher Nitika en la tenant par les deux mains. A la fin Nitika a fini par tomber mais elle ne s’est pas fait mal parce que c’était de l’herbe.

On est rentrés en Rickshaw. Le Rickshaw c’est formidable. C’est équipé d’une roue, d’un guidon et d’un moteur de scooter, derrière le pilote il y a une banquette où nous avons pris place à 4: Magali, Nitika, papa et moi. Et au dessus une capote jaune. Le chauffeur a pas vu un ralentisseur et on a tous sauté en l’air et Papa s’est cogné la tête.

Nous sommes rentrés tout sales et éreintés. Nitika avait besoin d’un bain.

Le soir on a décidé de se refaire un tour. Il y avait un espèce de feu qui brulait parce que c’était la fête traditionnelle de Holi. A un moment donné des gens m’ont lancé de l’eau sur la tête. Finalement j’avais beaucoup de veine parce que ça aurait pu être un oeuf, ou de l’eau avec de la farine, ou même de l’eau avec une teinture rouge. C’est ce qu’ils font pendant cette fête, c’est tata Magali qui me l’a dit.

Quelques photos:

Un rickshaw

A rickshaw

Un rickshaw

Gabriel devant un des tombeaux à Lodhi Garden

Gabriel in front of one of the monuments in Lodhi Garden

Gabriel devant un des tombeaux à Lodhi Garden

Lodhi garden, trouverez vous Magali et Nitika

Lodhi garden, can you find Magali and Nitika?

Lodhi garden, trouverez vous Magali et Nitika?

Les perroquets verts comme le printemps

Parrots as green as the springtime

Les perroquets verts comme le printemps

Gabriel fait marcher Nitika à Lodhi Garden

Gabriel helps Nitika to walk in Lodhi Garden

Gabriel fait marcher Nitika à Lodhi Garden

English translation

Lodhi Garden

We went to a park this afternoon, called Lodhi Garden. There were huge monumental tombs there. We saw green parrots, as green as the spring is here, and we listened to them. We also heard a squirrel making a funny noise. It was very quiet: no car noises, no horns honking, only the sound of birds. A lot of Delhiwallah were out walking there (Delhiwallah are the inhabitants of Delhi). I also really liked it when sounds resonated inside the buildings.
At some point we stopped to rest on the grass. I helped Nitika to walk, taking her by both hands. Nitika ended up falling over but she didn’t hurt herself because it was only on the grass.
We came back in a Rickshaw. Rickshaws are wonderful. They have the wheels, handles and motors of scooters. Behind the driver of ours there was a large seat where all 4 of us sat: Magali, Nitika, dad and me. On top of it there was a sort of yellow awning. The driver did not see a bump in the road and we were all thrown up and Dad hurt his head.

We came home dirty and tired. Nitika needed a bath.

In the evening we decided to go back out for a walk. There was a kind of bonfire burning because it’s the traditional Holi celebration here today. At some point, I got some water thrown on my head. Actually I was pretty lucky since it could have been eggs, or flour and water, or even water with a red coloured dye. This is what they do during this particular celebration. Aunty Magali told me that.

Premier matin à New Delhi

Dès mon réveil j’ai vu Bébé Nitika. Elle marche presque. Il fait très chaud, depuis la terrasse on entend les voitures, les klaxons, les sonnettes des vélos, un oiseau, quelqu’un tape avec un marteau, les vendeurs de fruits et légumes qui crient.

Ce matin nous avons été à Boghol. C’est le quartier populaire, tout près, avec un marché. On trouve absolument tout. Nous avons marché dans les rues. On m’a acheté une paire de sandales (450 roupies – 7 euros). L’ambiance est un peu difficile pour moi car les gens passent en tous sens, à pied, à vélo, en rickshaw et même en voiture.

Et maintenant quelques photos:

La rue où habitent tonton et tata

The street where my uncle and aunt live
La rue ou habitent tonton et tata

Vendeur de fruits à Boghol

A guy selling fruit on the streets of Boghol
Vendeur de fruits à Boghol

Gabriel dans la rue entre Boghol et Jangpura

Gabriel in the street coming back from Boghol to Jangpura
Gabriel dans la rue entre Boghol et Jangpura

English translation

First morning in New Delhi

As soon as I woke up I saw baby Nitika. She’s nearly walking. It is very hot. From the terrace I could hear cars, horns, bicycle bells, a bird, someone hammering away and street vendors selling fruit and vegetables, shouting out.

This morning we went to Boghol. It’s a fairly poor district, close by, with a great market. You can find absolutely everything there. We went walking in the streets. I bought a pair of sandals (450 roupies – 7 euros). It feels a bit weird to me because people rush around all over the place, all around me, on foot, on their bikes, in rickshaws, even in cars.

L’arrivée à Delhi

Nous sommes arrivés à Delhi à l’heure. On est descendu de l’avion et on a passé l’immigration. Quelqu’un nous a tamponné nos passeports. L’aéroport était noir de monde. On a shunté la file d’attente en passant par le passage réservé aux diplomates 🙂 Nous avons attendu les baggages et devinez ce qui s’est passé? Le chariot s’était renversé sur le tarmac. Alors on a attendu assez longtemps.

On est enfin sortis et il y avait une foule de personnes de chaque côté de la sortie de l’aéroport. Tonton Christophe nous attendait et on l’a retrouvé. On a pris un taxi pour aller chez tonton. La voiture était toute petite, on a mis la grosse valise sur le toit. J’étais bien dans le taxi, il n’y avait pas trop de voiture parce qu’il était minuit. Les voitures passaient leur temps à jouer du klaxon.

Nous arrivons enfin chez tonton Christophe. L’appartement est incroyable. Les pièces sont très grandes, chaque chambre a sa salle de bains. Je n’ai pas pu manger parceque j’avais pas faim. Magali nous attendait ici, par contre bébé Nitika dormait.

L’inde est un pays très bruyant. Depuis la maison on entend les klaxons et les chiens qui aboient la moitié de la nuit.

English translation

Arrival in Delhi

We made it to Delhi on time. We got off the plane and went through immigration. Someone stamped our passports. The airport was thick with people. We circumvented the line of people waiting by going through the part set aside for diplomats :-). We waited for our baggage to come through and guess what happened? The trolley fell over onto the tarmac. So we had to wait for ages.

We finally got out and there were crowds of people on all sides, coming and going from the airport. Uncle Christophe was waiting for us and we found him. We took a taxi to his place. The car was really tiny, we had to put the big suitcase on the roof. I was fine in the taxi, there weren’t many cars cos it was midnight. People in cars here spend all their time hooting their horns.

We finally got to Uncle Christophe’s. The apartment is amazing. Huge rooms and every bedroom has its own bathroom. I couldn’t eat anything cos I wasn’t hungry. Magali was waiting for us here, but baby Nitika was sleeping.

India is a really noisy country. From the house you can hear horns beeping and dogs barking half the night.

Le voyage en avion

Super bien passé. D’abord j’ai écouté de la musique, un programme de chanson française. Après j’ai mangé. Le menu était:

  • Tarte tatin arlésienne aux poivrons, tomates et aubergines
  • Fricassée de poulet rôti sauce tomate épicée, semoule à la ciboulette
  • Camembert, Yaourth
  • Crumble à l’abricot

Bon moi j’ai pas mangé de camembert mais le repas était très copieux et bon. Après j’ai dormi un peu. J’ai lu beaucoup, c’était le Tome 2 de Arthur et les Minimoys: « Arthur et la Cité Interdite ». Après j’ai vu un film super intéressant: « August Rush ». C’est l’histoire d’un garçon orphelin qui exerce ces talents de musicien dans la rue et recherche ses parents. C’est un véritable prodige de la musique. Finalement le voyage s’est passé assez rapidement.

English translation

The Flight

Everything went super fine. First I listened to some music, a French popular music programme. Then I had lunch. The menu was:

  • Arles-style tart of bell peppers, tomatoes and eggplant
  • Roast chicken fricassee with spicy tomato sauce and semolina with chives
  • Camembert cheese, yoghurt
  • Apricot crumble

OK, I didn’t actually eat the camembert myself but it was a huge meal and it was really good. Afterwards I slept a little. I read a lot, it was the second part of Arthur and the Minimoys by Luc Besson: « Arthur and the forbidden city ». Then I watched a really interesting movie: « August Rush ». It’s a story about an orphan boy who plays his music in the street and is trying to find his parents. He’s a real child music prodigy. Actually the trip went quite fast.

10h00 Paris CDG, dans l’avion au parking

[Photo] Gab et Dom bien installés dans l’avion
Depuis la maison j’ai pris le métro puis le RER. On était très chargés et j’avais très faim parce que nous n’avions pas eu le temps de prendre le petit déjeuner avant de partir.

En arrivant à l’aéroport on a été porter les bagages à l’enregistrement. On a mis nos gros polaires et nos blousons dans les bagages. A Paris il faisait frois,
mais là où nous allons, plus besoin de pull. Ensuite on a pris un VAL pour aller au satellite d’embarquement et là on a passé le contrôle de sécurité et on m’a fouillé parce que j’ai sonné en passant le portique. L’agent de séurité s’est présenté : « Je suis l’agent de sécurité. Est-ce que je
peux te toucher? ». Pendant la fouille au corps ça me chatouillait et je rigolais. Après il a passé un détecteur de métaux et il a dit « C’est bon, tu peux passer ». On a pu aller au salon VIP pour attendre d’embarquer. J’ai pris un petit déjeuner très copieux: 2 pains au chocolat, du lait et du jus d’orange.

Voilà maintenant nous sommes dans l’avion et je dicte à mon papa qui le tapera sur l’ordinateur ce soir. On va bientôt décoller.

English translation (by dad)

10am Paris CDG, in the plane waiting for take-off

From home, I took the tube and then the RER. We had quite a load and I was very hungry since we didn’t have time to have breakfast before leaving.

When we arrived at the airport, we took our luggage to the check-in. We put our big sweaters and jackets in our bags. In Paris it was cold, but where we are going, we won’t need sweaters! Then we took the VAL to get to the boarding satellite and went through the security check and I was searched because the alarm went off when I went through the security gate. The security guard introduced himself: « I am the security guard. Is it OK if I touch you? ». When he searched me it tickled and i couldn’t help laughing. Then he ran a metal detector over me but in the end he said: « OK, you can go through ». We went to the VIP lounge to wait for boarding. I had a big breakfast: 2 chocolate croissants, milk and orange juice.

So now we are in the plane and I’m dictating this to my Dad. He’ll write it up on the computer and we’ll post it tonight. We are about to take off.

Le grand départ

Ca y est, me voici à l’aéroport. On est très bien dans le salon VIP. J’ai pris un jus d’orange et 2 pains au chocolat. On va embarquer d’ici 5 minutes. Le vol dure 8h30. C’est long. A bientôt…

English translation (by dad)

Setting off in style

Well here I am at the airport. We are really enjoying relaxing in the VIP lounge. I had an orange juice and 2 « pains au chocolat ». We are going to board in about 5 minutes. The flight is going to take 8 and a half hours. It will be long. Talk soon…